montégut_jpg.jpg

Louis Antoine Montegut (Nîmes 1855 - 1906)

Portrait de Madame A.Fock

 Huile sur toile

Signé et dédicacé en bas à gauche : A.Madame A.Fock son vieil ami L Montégut

47 x 44 cm (Partie visible 41 cm de diamètre) 

Après des débuts à l'école municipale de dessin de Nîmes, Montégut intègre l'atelier de Cabanel à Paris en 1879, puis l'Ecole Nationale des Beaux Arts en 1880.

En plus de la peinture, il s'adonne à l'illustration pour la Chronique Parisienne, l'Intransigeant ou encore pour certaines des œuvres de son cousin Alphonse Daudet.

Ce dernier, accompagné de son épouse Julie Allard, lui sert de modèle pour le portrait qu'il envoie au Salon de 1884. Ce tableau, aujourd'hui au musée Carnavalet ,les représentent dans un cabinet de travail. Le fond très chargé contraste avec celui de notre tableau mais on y retrouve certains éléments qu'affectionne l'artiste dans ses tableaux comme les profils ou les formats circulaires.

 

Très sobre, notre portrait aux tonalités sombres est placé sur un fond presque blanc, créant un fort contraste soutenu par son cadre noir.

La figure y apparaît comme au travers d'un objectif, modelée dans une palette restreinte dont le rose des lèvres et de l'oreille constitue la seule tonalité chaude.

L'éclairage latéral autant que la posture du modèle aux yeux baissés suggèrent une atmosphère intimiste et confère à ce tableau une grande profondeur.

Pour toute demande d'information complémentaire,

n'hésitez pas à nous contacter