DSC_7942_00011.jpg

Pieter van Hanselaere (Gand 1786 - 1862)

Le Voeux exaucé

Huile sur toile

83,5 x 97 cm

Natif de Gand, Pieter van Hanselaere commence ses études artistiques auprès de Pierre Van Huffel, avant d’intégrer l’atelier de Jacques Louis David à Paris en 1809. De retour dans sa ville natale en 1814, il remporte le prix de peinture historique qui lui permet de financer un voyage en Italie. Son séjour débute par Rome, où Antonio Canova le prend sous sa protection, puis il se rend à Naples et devient peintre officiel de la cour.

 

Comme dans notre tableau, les compositions de cette période sont en général d’ordonnance très classique. Ici, au coeur d’un marché sur une place à Naples, une femme tient dans sa main gauche un ex-voto qui la représente en prière, alors qu’un bateau est malmené dans la tempête. De sa main droite elle indique un marin rescapé, le bras en écharpe et témoigne ainsi à la foule de la réalisation de son voeux. Une quête est organisée en action de grâce. Ce sujet de dévotion populaire sert de support à la représentation d’une foule en costumes colorés typiques, réalisés avec un grand soucis du détail.

Au même titre que son compatriote François Joseph Navez, ou du Suisse Léopold Robert, Hanselaere nous livre par ce type d’image une vision pittoresque et chamarrée de l’Italie qui va marquer de son empreinte les générations suivantes.

 

Ce n’est plus le pays des César, Virgile ou des ruines majestueuses, c’est celui plus pittoresque et romantique, celui « où fleurit l’oranger »[1].

[1] Ambroise Thomas, Mignon (Opéra,1866), Acte 1, « Connais-tu le pays où fleurit l’oranger? »

Prix sur demande

Pour toute demande d'information complémentaire,

n'hésitez pas à nous contacter